haptonomie contrôle des bébés

Contre-vérité #4 En haptonomie, les parents dérangent leur bébé. Ils le surstimulent.

Sandra Cornaz Blog, Haptonomie Leave a Comment

« En hapto, les parents exercent un rapport de force sur leur bébé. »

FAUX

La première fois que j’ai entendu cette phrase, j’ai cru avoir mal entendu… L’haptonomie est le contraire d’une prise de pouvoir et d’un excès de stimulation pour l’enfant.

En haptonomie, le lien est pure affectivité ! Les parents proposent et invitent, bébé dispose. Également, les parents apprennent à écouter, identifier et à répondre de façon adéquate et tendre aux besoins de leur bébé in utero et une fois né.

Ils découvrent au fil des séances prénatales comment sentir leur bébé dans le ventre, même quand ses mouvements sont à peine perceptibles. Ils savent observer ce que fait leur bébé. Ils découvrent combien leur enfant est déjà une personne différente d’eux et capable d’autonomie.

Des exemples ?

Les parents voient et sentent clairement les compétences de bébé à interagir, à nouer une relation quand il vient se lover dans leurs mains posées contre la paroi utérine… et qu’il suit celles-ci après qu’elles se sont déplacées !

Ils le savent capable de rappeler, par des micromouvements caractéristiques, ces mains qui étaient, quelques secondes auparavant, posées sur le ventre.

Le souhait des futurs parents qui viennent s’initier à l’approche haptonomique est que chacun puisse se rencontrer avant la naissance de bébé. Ils fondent les bases solides d’une relation d’amour et de respect réciproque.

Les parents adorent faire (res)sentir à bébé qu’ils sont très heureux de l’accueillir déjà dans leur famille tel qu’il est et avec ses capacités du moment. Les parents qui font de l’haptonomie savent très tôt comment offrir à bébé une enveloppe contenante, sécurisante et apaisante appropriée à ses compétences.

À la naissance de leur bébé, ils ont régulièrement le sentiment de le connaitre déjà et de se comprendre.

haptonomie surstimulation des bébés

Bébé n’est jamais obligé de répondre. Les parents le savent et sont attentifs à ses réponses. Ils modifient d’ailleurs leur contact affectif s’ils sentent que bébé n’est pas disposé à interagir comme ils le pensaient initialement.

Les parents se trouvent ainsi compétents, en relation entre eux et avec bébé. Ils sont aussi comblés de pouvoir inviter leur bébé à se déposer, à se poser quand ils le sentent excité ou inquiet, ou quand ils se sentent eux-mêmes dans ces états. Ils se sentent rassurés quand, alors qu’ils le sentent moins bouger, bébé signale sa présence à leur invitation.

En somme

En haptonomie, les parents communiquent avec leur bébé in utero. Est-ce que cela revient à le déranger ? à l’obliger à quelque chose qu’il ne veut pas ? à vouloir anticiper des apprentissages toujours plus tôt ? Non !!!

L’haptonomie consiste en un dialogue affectif où chacun prend sa place tout en offrant à l’autre tout son espace. Bébé est contacté en tant que personne et reconnu compétent dans bien des domaines. C’est d’ailleurs ce qui fait que chaque parent peut s’engager dans la grossesse et dans le voyage de naissance avec sérénité. Chacun développe et trouve une relation unique et privilégiée, qui vient confirmer sa place. Tout geste, tout contact s’inscrit ainsi dans une confiance mutuelle, un respect évident et un amour inconditionnel.

Vous avez aimé cet article ? Dites-le ! Partagez-le et commentez !


photo1 : Jorge Franganillo on Unsplash
photo2 : Valeria Zoncoll on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *